Cielito lindo c’est d’abord une chanson mexicaine que tout le monde connaît (si si vous la connaissez). Généralement on ne se souvient pas du titre de la chanson mais de la mélodie très connue ! C’est donc du titre de cette chanson qu’est tiré le nom de ce sympathique restaurant mexicain.

Le lieu et l’ambiance du restaurant

La rue de Lappe à Bastille est une rue très animée avec beaucoup de bars et de restaurants, c’est ce qui a fait sa renommée. Nous voulions essayer quelque chose de diffèrent et nous sommes donc passé devant ce restaurant à la devanture bariolée, mais pourtant discrète, où l’intérieur n’est presque pas visible. On a presque peur d’entrer et de déranger…

Une fois à l’intérieur c’est une autre histoire. Le lieu est petit et cosy, la décoration atypique pour nous européen mais terriblement classique, voir cliché pour un mexicain : murs surchargés de photos, d’affiches de films, babioles en tout genre rappelant le Mexique. Bref, un lieu qui fait voyager et c’est un peu ce que nous cherchions !

Nous avons été accueillis chaleureusement par la propriétaire des lieux et sa famille (car c’est un business familiale). Son accent ostensiblement mexicain (ah bon ?!) n’est pas pour nous déplaire, bien au contraire, l’immersion n’en est que plus totale…

Pour la petite histoire, lorsque nous avons demandé ce que voulait dire « Cielito Lindo », la patronne nous à joliment interprétée la chanson avec brio. C’est plaisant de tomber sur des gens qui ne sont pas blasés par les mêmes questions à la con qu’ils doivent entendre tous les jours.

Le menu et les tarifs du restaurant

Le menu est assez varié et même si l’on retrouve les grands classiques de la cuisine mexicaine comme les burritos, les enchiladas, les fajitas et autre quesadillas, vous tomberez aussi sur quelques « surprises » qui vous feront sortir un peu des clichés du Tex-Mex. Une petite parenthèse pour parler de la vaisselle utilisée. Elle vous fera penser que vous mangez « chez l’habitant » : vaisselle très colorée et qui fait un peu « usée ». Je ne sais pas si c’est voulu mais dans tous les cas cela colle parfaitement à l’image du restaurant et ça ne gêne en en rien votre repas.

Nous avons choisi un assortiment d’entrée à 14€. Cet assortiment, bien qu’un peu frugale, était très bien car cela nous a permis de découvrir la salade de cactus (oui ça se mange), du poisson mariné et l’incontournable guacamole, le tout accompagné de tortillas

Pour le plat principal, nous avons commandé le classique Burrito à 13€ et l’intrigante Lasagne (Lasaña de Flor de Calabaza) à 12,50€. Rien à redire sur le Burrito, classique mais bon et petite surprise avec l’accompagnement purée de pois cassés (très bonne). Les lasagnes sont, rien que par leur présentation, impressionnante. On ne s’attend pas à ça ! C’est en fait une succession de galettes de maïs avec beaucoup de fromage. Coralie à trouvé ça bon et copieux. Pour ma part, j’ai trouvé que c’était un peu écœurant à cause des épices.

Les desserts au Cielito Lindo

Pour les desserts je n’ai pas osé « tester » le folklore mexicain, rien ne me tentais vraiment, j’ai donc choisi un simple « moelleux » au chocolat avec une sauce à la mangue (6€) et je n’ai pas été déçu ! Le tout se mariait parfaitement. Coralie a choisi le « Piña Cocada » qui est une sorte de crème à la noix de coco et aux fruits (6€).

Pour finir, Anna (la patronne) nous à précisée que tout était fait maison et qu’elle était aussi en cuisine. Dernier petit point sur le vin mexicain : Nous avons pris une demie-bouteille de rouge « La Cetto » et nous n’avons pas été déçu, il faut absolument l’essayer si vous y allez !

Infos complémentaires sur le restaurant

Adresse : 17-19  rue de Lappe  75011 Paris
Métro : Bastille, sortie rue de la Roquette
Budget : 30€ par personne avec entrée + plat + dessert + boisson